Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

Mayotte : Annick Girardin « appelle à la responsabilité de tous » pour lever les barrages

Ce qui aurait été responsable quand l’idée de départementalisation (fort opportunément apparue la veille d’élection présidentielle (merci N Sarkozy))  est revenue au goût du jour ; aurait été que tous les problèmes énormes de Mayotte soit appréhendés, anticipés, budgétés puis traités. Et que Mayotte ne soit pas vue comme un réservoir de voix.

Tous étaient connus : éducation, chômage, santé, délinquance, immigration illégale, … Rien de nouveau sous le soleil !

On ne réglera pas cette montagne de problèmes en faisant un touch and go de 48 heures Mme Girardin, et qui plus est, sans laisser un écrit, une feuille de route, un budget, … rien. Ah si, une parole, « basée sur la confiance ». Attend ! dans quel autre département français on verrait cela ? Même pas aux Antilles ou en Guyane. C’est dire !

C’est un manque de respect total pour la prise en compte de ce que vivent les mahoraises et les mahorais, qui par 4 fois (référendums) ont manifesté leur attachement à la France. 

Tout cela manque singulièrement de vision et de prise en considération.

R Privat
Le COLLECTIFDOM
Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

mini bandeau-collectifdom-couleur-2013-web


Annick Girardin, ministre des Outre-mer, s’est exprimée vendredi après-midi dans une vidéo. Elle rappelle les engagements pris par l’Etat en matière de sécurité à Mayotte et appelle à la fin du blocage de l’île par les manifestants.

075_mattia-minister170914_npmxy-692357
© JULIEN MATTIA / NURPHOTO Annick Girardin, ministre des Outre-mer
  • Par Camila Giudice
  • Publié le 

La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, s’est exprimée vendredi après-midi dans une vidéo sur la situation à Mayotte où de nombreux barrages sont encore érigés après quatre semaines de mouvement social. Elle était en visite sur l’île lundi et mardi afin de trouver une solution à la crise.

Renforts de sécurité

Dans son allocution la ministre détaille les mesures prises par le gouvernement pour améliorer la sécurité à Mayotte. La lutte contre l’insécurité est une des revendications prioritaires des manifestants. « Nous avons d’abord engagé des forces nouvelles pour garantir la sécurité en milieu scolaire » explique-t-elle, après des épisodes de violences entre bandes rivales dans des écoles de l’île« Nous avons aussi renforcé la présence de forces de gendarmerie et de police pour garantir la sécurité de tous » poursuit Annick Girardin.

Lire la suite…

https://la1ere.francetvinfo.fr/

 

Information

Cette entrée a été publiée le 17/03/2018 par dans Politique, Société, et est taguée , , .

Archives