Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

Etats-Unis : pour la première fois, une femme noire, icône de l’esclavage sur le billet de 20 dollars

« À l’exception de John Brown… je ne connais personne qui ait volontairement bravé autant de périls et de tribulations pour libérer notre peuple enchaîné. » —  Frederick Douglass

« Je n’ai jamais rencontré aucune personne d’aucune couleur qui eut plus confiance qu’elle en la voix de Dieu. » —  Thomas Garret

« Je n’ai jamais perdu un passager.» Harriet Tubman

« Son succès dans ses aventures était en grande partie dû à sa grande intelligence, son astuce, son audace et son caractère impitoyable, qu’elle mit au service de plans très bien établis pour ses expéditions. Elle s’appuya sur la communauté noire, très soudée, afin de l’aider à ramener sa famille et ses amis durant la plupart de ses missions au Maryland. Elle était attentive à ne pas rencontrer ses contacts à proximité des plantations d’où ils devraient s’échapper : elle leur envoyait des messages, de sorte qu’ils puissent la rencontrer dans un endroit secret. Elle était très versée dans les déguisements. Une fois, elle prit la précaution d’emporter deux poulets avec elle. Il advint qu’elle se sentit en danger, lorsqu’elle tomba quasiment nez à nez avec son ancien maître. Elle lâcha alors les poulets, et se mit à courir derrière pour les rattraper. Cela amusa le maître, qui ne réalisa jamais que la chasseuse de poulets maladroite était, en fait, une rusée voleuse d’esclaves.

Une fois, dans une gare ferroviaire, elle s’aperçut que les chasseurs d’esclaves évadés surveillaient les trains se dirigeant vers le nord, dans l’espoir de les capturer, elle et ses protégés. Sans hésiter, elle fit embarquer son groupe dans un train à destination du Sud, pariant avec succès que jamais ses poursuivants n’anticiperaient le fait qu’elle puisse s’enfoncer en territoire ennemi ; plus tard elle reprit la route prévue, depuis un endroit plus sûr. »

Quelle Femme ! Elle a cru en elle, elle s’est affranchi de sa condition d’esclave et a bravé tous  les préjugés de son époque (et ce n’était pas une mince affaire). Elle est inscrite au National Women’s Hall of Fame qui honore et perpétue la mémoire des citoyennes américaines qui se sont particulièrement illustrées pour leur pays.

Lisez sa mini bio ici. 

Bandeau COLLECTIFDOM couleur 2013

20

HarrietL’abolitionniste et ancienne esclave Harriet Tubman, va figurer sur un billet américain, a décidé mercredi le Trésor en mettant fin à un long suspense. En 2015, une pétition avait rassemblé 600 000 signatures. Jusqu’à aujourd’hui, seuls des hommes blancs figurent sur les billets verts.

« Pour la première fois en plus d’un siècle, le billet de 20 dollars portera sur son recto le portrait d’une femme, Harriet Tubman » (1822-1913). C’est par ces mots que le secrétaire américain au Trésor Jack Lew a annoncé la nouvelle. C’est aussi la première fois dans l’histoire qu’une personnalité noire sera honorée sur un billet de banque aux Etats-Unis, a confirmé le Trésor. « Une femme, une meneuse et une combattante de la liberté ! Je ne peux imaginer meilleur choix pour le billet de 20 dollars qu’Harriet Tubman », s’est exclamée dans un tweet Hillary Clinton, candidate démocrate à la présidence américaine.

« A travers l’histoire, les femmes ont apporté d’importantes contributions à la société libre et démocratique d’aujourd’hui. Je me réjouis que le Trésor honore ces réalisations », a réagi Janet Yellen, première femme à présider la Réserve fédérale américaine (Fed), qui émet la monnaie.

Le 7e président, Andrew Jackson, remplacé

En juin 2015, le Trésor avait annoncé son intention de remplacer le portrait du premier secrétaire américain au Trésor Alexander Hamilton (1789-1795) sur le billet de 10 dollars par celui d’une femme, dont le nom n’était pas encore décidé. Mais ce projet avait soulevé l’ire des admirateurs de ce père fondateur de la Constitution qui plaidaient pour qu’on remplace plutôt l’effigie d’Andrew Jackson, 7e président américain beaucoup moins populaire, frappée sur les billets de 20 dollars.

L’administration avait alors lancé une vaste enquête d’opinion pour savoir quelle femme devait être choisie, recevant « des millions de réponses », selon M. Lew. Parmi les finalistes figuraient Eleanor Roosevelt et la militante de la lutte contre la ségrégation raciale Rosa Parks.

Trois nouveaux billets d’ici 2020

C’est en fait le design de trois billets (5 dollars, 10 et 20) qui va changer. Leurs nouvelles versions seront dévoilées en 2020, année où sera célébré le centième anniversaire du droit de vote des femmes aux Etats-Unis, a encore indiqué Jack Lew. Il a promis que le processus d’impression, initialement prévu pour 2030, « serait accéléré ».

« Après plus d’un an de campagne pour convaincre le Trésor de remplacer Andrew Jackson sur le billet de vingt dollars par le visage d’une héroïne américaine » le groupe« Women On 20s » « est prêt à clamer victoire », a affirmé cette association qui avait recueilli un demi-million de voix pour Harriet Tubman dans un sondage en ligne.

Apparition de Martha Washington et Pocahontas

Initialement, le Trésor avait l’intention de modifier d’abord le design du billet de 10 dollars, la première coupure à devoir être revue pour la rendre moins falsifiable. Mais la polémique sur l’éventuelle disparition du visage d’Hamilton a eu raison de ce projet. Le débat a aussi enflé avec le succès d’un spectacle de Broadway « Hamilton », qui a reçu cette semaine un prix Pulitzer.

La moindre popularité d’Andrew Jackson – controversé pour son rôle dans l’expulsion des Indiens d’Amérique de leurs terres et paradoxalement fossoyeur d’une des premières tentatives de création d’une banque centrale – a sans doute aidé au choix de refondre plutôt le billet de 20 dollars. Une image de sa statue restera néanmoins au dos de cette coupure, a précisé M. Lew.

Le billet de 10 dollars, qui conserve Hamilton sur son recto, portera au verso l’image d’une manifestation historique des suffragettes. Quant à la coupure de 5 dollars, qui gardera le portrait d’Abraham Lincoln, elle reflétera au dos des événements historiques intervenus sur les marches du monument Lincoln comme le discours de Martin Luther King, « Je fais un rêve ».

Au XIXe siècle, de rares femmes avaient déjà eu l’honneur d’apparaître sur un billet américain comme l’épouse du premier président des Etats-Unis George Washington, Martha ou l’Amérindienne Pocahontas.

Lutte pour le droit des femmes

Née dans le Maryland (est) et connue pour son courage, Harriet Tubman a notamment aidé à la libération de plusieurs esclaves, les faisant passer au Canada avant la guerre de Sécession. Elle a ensuite rejoint l’armée de l’Union, comme cuisinière, infirmière puis espionne. Plus tard, elle a participé à la lutte pour le droit de vote des femmes.

« Au-delà de la figure historique, elle a tenu un rôle de modèle et de leadership pour notre démocratie », a affirmé Jack Lew citant les mots de cette héroïne morte à l’âge de 91 ans: « jusqu’à mon dernier souffle, je combattrai pour la liberté ».

Information

Cette entrée a été publiée le 24/04/2016 par dans Economie, Histoire, Mémoire, et est taguée .

Archives

Instagram

Guadeloupe 2017