Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

Elections régionales : les médias « zappent » les Outre-mer

13888851

© CITIZENSIDE/GERARD BOTTINO / CITIZENSIDE.COM / CITIZENSIDE

A peine quelques mots durant la soirée électorale sur les grandes chaînes. Rien ou presque dans les journaux ce lundi matin. Les médias ont zappé le scrutin Outre-mer. Comment expliquer ce silence ? Oubli ? Indifférence ? Mépris ? Le Conseil représentatif des Français d’Outre-Mer saisit le CSA. 

Quatre collectivités d’Outre-mer étaient concernées par les élections ce dimanche. Quatre collectivités partiellement oubliées par les médias nationaux au premier comme au deuxième tour. La Réunion est restée sans surprise à droite, la Guyane devenue collectivité unique ne change pas de mentor DVG tandis que les Antilles, Martinique comme Guadeloupe, ont connu des changements d’ère. Ces informations très largement détaillées sur la1ere.fr ont laissé quasiment de marbre les médias hexagonaux. Pour l’anecdote, TF1 a une nouvelle fois affiché au soir du 1er tour la carte du Guyana pour parler de la Guyane. Une bourde déjà survenue en 2010.

© Capture écran TF1
© Capture écran TF1

Si les autres grands médias télévisés n’ont pas fait d’erreur dans le choix des cartes c’est parce qu’ils ne les ont pas diffusées à l’écran, à une ou deux exceptions près tout de même. Rappelons que les résultats de La Réunion étaient connus à 20 heures et que les rédactions ne se sont jamais privées d’informer les téléspectateurs ou les auditeurs sur la base d’estimations.

Pour les médias nationaux, la France ne compte que treize régions

Ce lundi matin, les journaux ne retiennent que treize régions en France. Le Figaro consacre quatorze pages aux résultats avec « sa » carte de France en pleine page intérieure mais pas le moindre début d’un résultat dans les quatre territoires d’Outre-mer. « Aujourd’hui en France » détaille sur quatorze pages également les résultats et là aussi, rien sur les Outre-mer. Si Libération annonce la victoire de la  liste d’union de la droite et de l’UDI, menée par le président sortant Didier Robert (les Républicains) à la Réunion avec 52,69% des voix, le quotidien n’accorde pas une ligne aux réactions ou aux commentaires de ce résultat.

Voici la carte de France après le résultat des élections régionales retenue par l’immense majorité des médias :

© Capture écran franceinfotv
© Capture écran franceinfotv

Si l’on s’y réfère, la droite remporte donc sept régions, la gauche cinq et les indépendantistes une seule, la Corse. Voici, à présent, ci-dessous, la carte que souhaiteraient voir afficher plus souvent les Ultramarins et, plus généralement, ceux qui recherchent une information précise sur le résultat des élections régionales 2015. elle indique le vrai rapport de force entre la gauche et la droite à l’issue de ce scrutin régional. La droite arrive en tête en obtenant huit régions, la gauche est deuxième avec sept régions et enfin deux régions, la Martinique et la Corse, ont été remportées par des indépendantistes.

© capture écran francetvinfo
© capture écran francetvinfo

L’incompréhension sur les réseaux sociaux

Ce dimanche soir, la rédaction de la1ere.fr s’est étonnée dans un tweet de ne rien voir ou entendre sur les résultats dans les Outre mer, ce qui a provoqué des réactions d’exaspération, de colère ou de lassitude :

Le CRAN et le CREFOM saisissent le CSA

Dans un communiqué, le Conseil Représentatif des Associations Noires de Frances’emporte et constate qu’« élection après élection, les médias comme les politiques n’évoquent absolument pas les résultats dans les territoires des Outre-mer. Certes, les résultats des Antilles et de la Guyane ne sont pas connus à 20h, mais ils le sont le lendemain, et ceux de la Réunion sont connus bien avant ceux de l’hexagone. Le CRAN exige donc que les médias nationaux intègrent les voix de l’Outre-mer dans le décompte, dans les graphiques et dans les analyses. Et cela d’autant plus que l’Outre-mer, où le Front National n’a pas fait pas plus de 1 % des voix au premier tour, a donné à toute la France une vraie leçon de démocratie. Le CRAN a décidé de saisir le CSA, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.

Le Conseil Représentatif des Français d’Outre-Mer, le CREFOM, dénonce également« l’absence des outre-mer dans les écrans du PAF » regrettant que « les Outre-mer sont complètement oubliés, marginalisés, niés ». le CREFOM annonce qu’il saisira également le CSA d’une plainte dès cette semaine.

Information

Cette entrée a été publiée le 15/12/2015 par dans Média, Politique, Société, et est taguée , , , , .

Archives

Instagram

Guadeloupe 2017