Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

Élections régionales. Au moins trois bonnes raisons d’aller voter

image

Le premier tour des élections régionales se déroule ce dimanche 6 décembre 2015. | Photo : Philippe Renault / Ouest-France

Le premier tour se déroule ce dimanche 6 décembre. Le contexte des attentats du 13 novembre pourrait inciter les électeurs tentés par l’abstention à se mobiliser…

1. Des régions plus puissantes

Les régions sont devenues des collectivités puissantes et il serait dommage de ne pas s’y intéresser. La réforme territoriale a redessiné les frontières des régions métropolitaines, qui sont désormais au nombre de treize. La population moyenne des régions françaises, qui ne dépassait pas les 3 millions d’habitants, passe à 4,3 millions. Elles atteignent une taille critique qui leur permet de se comparer aux autres régions européennes…
Les présidents des régions qui seront désignés à l’issue des deux tours ont gagné un rôle politique plus important. D’autant que les grandes régions ont été dotées de compétences accrues. La loi du 7 août 2015 en fait les chefs de file du développement économique de leur territoire et leur donne un rôle non négligeable dans la lutte contre le chômage.

2. Un réflexe citoyen

Ces élections interviennent dans un contexte particulier, près d’un mois après les attentats du 13 novembre. Les appels à la mobilisation se sont multipliés à l’approche du premier tour, sur le thème : voter, c’est résister. « C’est la plus noble des réponses que la démocratie peut faire à la barbarie et aux ennemis de la République », selon Manuel Valls. Après les attentats de janvier, la participation au premier tour des élections départementales avait bondi de sept points par rapport à 2011.
Le vote à ces élections régionales pourrait aussi être dopé grâce à l’apport de 800 000 électeurs qui ont profité de la prolongation de la période d’inscription pour s’inscrire sur les listes électorales. En 2010, lors du précédent scrutin régional, seul un Français sur deux s’était déplacé aux urnes.

3. Un test national

Il n’y aura pas d’élections nationales en 2016 en France. Les régionales seront donc les dernières élections françaises avant la présidentielle de 2017. Le résultat du premier tour permettra de connaître le rapport de force politique du moment dans le pays.
Tout le monde s’apprête à décortiquer les scores du FN pour en déduire l’état de santé du pays. Mais il faudra aussi scruter le résultat des Républicains, qui déterminera en partie l’avenir de Nicolas Sarkozy avant la primaire à droite. Quant au niveau de la gauche, il conditionnera les négociations entre le PS et ses alliés en vue de la présidentielle.

http://www.ouest-france.fr/

 

Information

Cette entrée a été publiée le 06/12/2015 par dans Politique, Société, et est taguée .

Archives

Instagram

Guadeloupe 2017