Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

Voile intégral et mosquées fermées : Valls veut davantage de fermeté

image

Manuel Valls a demandé aux préfets que la loi sur le port du voile intégral dans les lieux publics soit appliquée avec la plus grande vigueur et la plus grande rigueur.

« Il faut être extrêmement ferme dans l’application des lois, c’est vrai aussi d’ailleurs dans l’espace public pour celles qui portent le voile intégral. Nous avons demandé, avec Bernard Cazeneuve (N.D.L.R. le ministre de l’Intérieur), aux préfets d’appliquer cette loi avec la plus grande vigueur et la plus grande rigueur », a affirmé le Premier ministre sur France 3.

Manuel Valls a demandé aux préfets que la loi sur le port du voile intégral dans les lieux publics soit appliquée avec la plus grande vigueur et la plus grande rigueur.

« Il faut être extrêmement ferme dans l’application des lois, c’est vrai aussi d’ailleurs dans l’espace public pour celles qui portent le voile intégral. Nous avons demandé, avec Bernard Cazeneuve (N.D.L.R. le ministre de l’Intérieur), aux préfets d’appliquer cette loi avec la plus grande vigueur et la plus grande rigueur », a affirmé le Premier ministre sur France 3.

À LIRE AUSSI : Le voile intégral interdit dans les lieux publics : tout savoir sur la loi

Mosquées : « Pas de place pour les ennemis de la République »

« Il n’y a pas de place pour ceux qui préparent ces actions de radicalisation qui peuvent mener au terrorisme », a-t-il ajouté, après que le gouvernement eut annoncé mercredi la fermeture de trois mosquées présentées comme salafistes depuis l’instauration de l’état d’urgence.

« C’était prévu avant les événements terribles du 13 novembre mais grâce à l’état d’urgence (….) nous avons pu intervenir beaucoup plus rapidement », a-t-il précisé. Une vaste opération de police a visé mercredi une mosquée présentée comme salafiste à Lagny-sur-Marne, en région parisienne, entraînant la fermeture du lieu de culte, la troisième décidée par les autorités depuis l’instauration de l’état d’urgence.

« À l’évidence, cette mosquée (Lagny, N.D.L.R.) qui faisait déjà l’objet de l’attention des services de renseignement représentait un véritable danger », a-t-il dit. « Là où il y a des discours contre les valeurs de la République, contre la France, là où il y a ces prêches de haine qui peuvent amener à la radicalisation d’un certain nombre de jeunes, il faut mener une lutte sans merci contre ces ennemis de la République », a-t-il dit.

« Les caves doivent être fouillées (…) Il faut partout où sont prononcés ces discours de haine, là où l’on découvre des écoles qui n’ont rien à voir avec des écoles de la République, où l’on prêche un islamisme radical, il ne doit pas y avoir de place pour cela dans notre pays », a ajouté Manuel Valls.

Tags : France Manuel Valls

http://www.ouest-france.fr/

Information

Cette entrée a été publiée le 05/12/2015 par dans Société.

Archives

Instagram

Guadeloupe 2017