Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

Envoyer les jihadistes à Cayenne ? Nicolas Dupont-Aignan récidive

nda

© LA1ERE.FR

Ce mardi 24 novembre sur RMC, Nicolas Dupont-Aignan a de nouveau proposé d’envoyer les jihadistes dans « un Guantanamo bis », « Pourquoi pas à Cayenne ? » s’est-il interrogé. Il avait déjà suscité un tollé il y a un an avec la même proposition.

Invité de RMC, Nicolas Dupont Aignan, en pleine campagne des élections régionales, a de nouveau proposé d’envoyer les jihadistes « dans un Guanatanamo bis ». Dans la foulée, il a avancé le nom de Cayenne, en Guyane Française.

Pas une première

En novembre 2014, il  y a un an tout juste, il avait fait la même déclaration sur Sud Radio :

 » Moi je propose une hypothèse qui va faire hurler, je propose qu’on rétablisse à Cayenne, ou ailleurs, un centre de détention qui permette d’isoler ces fous furieux« .

Ses propos avaient suscité une réaction très vive de la part de nombreux Guyanais, dont les parlementaires Antoine Karam et Gabriel Serville qui avaient qualifié les déclarations de Nicolas Dupont-Aignan d’humiliation.

Et pourquoi pas « à Saint-Pierre et Miquelon? »

Le mois dernier, en octobre 2015, invité d’Opinions 1ère, l’émission politique de La1ere.fr, Nicolas Dupont-Aignan n’avait pas renié sa déclaration, précisant tout de même qu’il avait cité Cayenne à titre de symbole, ajoutant :

« Cela peut-être en Guyane, à Saint-Pierre et Miquelon ou sur un îlot perdu« 

Le contexte : les élections régionales

Engagé dans les élections régionales en Île-de-France, Nicolas Dupont-Aignan tente de surfer sur la vague des attentats, comme l’explique Le Lab d’Europe 1. Problème : il a été victime d’un « bad buzz » en raison d’un support publicitaire pour sa campagne. Sur une voiture qui porte son nom, figure un ballon dirigeable qui ressemble à une bombe selon certains internautes.

« C’est un dirigeable promotionnel » rétorque Nicolas Dupont-Aignan dans un communiqué qui se termine ainsi :

 « Il est proprement indécent de détourner à des fins de pures polémiques créées de toutes pièces, des actions de partis politiques en campagne.

 

Je propose l’Île de Ré, hein, pourquoi pas ? ou Ouessant ? 

Information

Cette entrée a été publiée le 30/11/2015 par dans Société, et est taguée , , .

Pages et Articles Phares

Diversité des employés : Apple publie un nouveau rapport pour montrer ses efforts
32 phrases et préjugés que les Noirs ne veulent plus entendre
Sophie Elizéon n'est plus déléguée interministérielle pour l'égalité des chances des Français d'Outre-mer (Vidéo)
Chocolat... Chaud !
La fin du monde, c'est (encore) pour cette nuit à 1h du matin
Attentats : le Mauricien Salim Toorabally héros discret du Stade de France

Archives

%d blogueurs aiment cette page :