Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

Envoyer les jihadistes à Cayenne ? Nicolas Dupont-Aignan récidive

nda

© LA1ERE.FR

Ce mardi 24 novembre sur RMC, Nicolas Dupont-Aignan a de nouveau proposé d’envoyer les jihadistes dans « un Guantanamo bis », « Pourquoi pas à Cayenne ? » s’est-il interrogé. Il avait déjà suscité un tollé il y a un an avec la même proposition.

Invité de RMC, Nicolas Dupont Aignan, en pleine campagne des élections régionales, a de nouveau proposé d’envoyer les jihadistes « dans un Guanatanamo bis ». Dans la foulée, il a avancé le nom de Cayenne, en Guyane Française.

Pas une première

En novembre 2014, il  y a un an tout juste, il avait fait la même déclaration sur Sud Radio :

 » Moi je propose une hypothèse qui va faire hurler, je propose qu’on rétablisse à Cayenne, ou ailleurs, un centre de détention qui permette d’isoler ces fous furieux« .

Ses propos avaient suscité une réaction très vive de la part de nombreux Guyanais, dont les parlementaires Antoine Karam et Gabriel Serville qui avaient qualifié les déclarations de Nicolas Dupont-Aignan d’humiliation.

Et pourquoi pas « à Saint-Pierre et Miquelon? »

Le mois dernier, en octobre 2015, invité d’Opinions 1ère, l’émission politique de La1ere.fr, Nicolas Dupont-Aignan n’avait pas renié sa déclaration, précisant tout de même qu’il avait cité Cayenne à titre de symbole, ajoutant :

« Cela peut-être en Guyane, à Saint-Pierre et Miquelon ou sur un îlot perdu« 

Le contexte : les élections régionales

Engagé dans les élections régionales en Île-de-France, Nicolas Dupont-Aignan tente de surfer sur la vague des attentats, comme l’explique Le Lab d’Europe 1. Problème : il a été victime d’un « bad buzz » en raison d’un support publicitaire pour sa campagne. Sur une voiture qui porte son nom, figure un ballon dirigeable qui ressemble à une bombe selon certains internautes.

« C’est un dirigeable promotionnel » rétorque Nicolas Dupont-Aignan dans un communiqué qui se termine ainsi :

 « Il est proprement indécent de détourner à des fins de pures polémiques créées de toutes pièces, des actions de partis politiques en campagne.

 

Je propose l’Île de Ré, hein, pourquoi pas ? ou Ouessant ? 

Information

Cette entrée a été publiée le 30/11/2015 par dans Société, et est taguée , , .

Archives

Instagram

Guadeloupe 2017