Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

Attentats à Paris. Bien comprendre les fiches « S »

Ismaël Omar Mostefaï, un des assaillants présumés du Bataclan, Amedy Coulibaly ou encore Mohamed Merah faisaient tous l’objet d’une fiche « S » mais que signifie ce fichage ?

image

S pour « Sûreté d’Etat »

La fiche « S » pour « Sûreté d’Etat » est réservée aux individus menaçant potentiellement la sécurité nationale. Elle est l’une des 21 sous-catégories du fichier des personnes recherchées (FFR) qui répertoriait quelque 416 000 individus en 2011. Parmi ces sous-catégories, des fiches AL pour aliénés, T pour débiteur envers le Trésor ou encore M pour les mineurs fugueurs.

Ces fiches contiennent des informations sur l’identité de la personne recherchée, son signalement, sa photographie, le motif de la recherche ou encore l’attitude à adopter en cas de contrôle de l’individu. C’est ainsi qu’Amedy Coulibaly avait été contrôlé quelques jours avant son passage à l’acte en janvier dernier et n’avait pas été inquiété malgré son fichage. Selon sa fiche, les policiers avaient pour consigne de le questionner discrètement sans l’interpeller.

http://www.ouest-france.fr/

Information

Cette entrée a été publiée le 16/11/2015 par dans Société, et est taguée , , , , , , .

Archives

Instagram

La Soufrière, Guadeloupe