Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

Régionales Outre-mer : où sont les femmes ?

Les 6 et 13 décembre, les électeurs de Guadeloupe, Martinique, Guyane et La Réunion voteront pour élire leurs conseils régionaux ou collectivités uniques. En théorie, ce scrutin impose une parité hommes/femmes. Mais de la théorie à la pratique…

Outre-mer 1ère 

La règle électorale est formelle pour les élections des 6 et 13 décembre. Que ce soit pour les régionales (Guadeloupe, Réunion) ou pour les collectivités uniques (Martinique, Guyane), les listes de chaque parti doivent être composés à parité de femmes et d’hommes. Pourtant, en s’intéressant aux têtes de liste, il apparaît clairement que la parité est loin d’être acquise. Les femmes sont bien moins nombreuses que les hommes à occuper la première position des listes.

Les chiffres Outre-mer
A La Réunion, sur les 12 listes en concurrence, une seule est menée par une femme.
En Guadeloupe, trois femmes sont têtes de liste, sur les dix listes en présence.
En Martinique sur les neuf listes, seules deux sont menées par des femmes.
En Guyane enfin, trois femmes sont têtes de liste sur les neuf listes candidates.

Comparaison avec les autres régions
France TV Info a mené une étude sur les 12 régions de l’hexagone afin d’évaluer la part de femmes qui sont têtes de liste aux régionales. En comparant avec l’ensemble des régions françaises, il apparaît que les régions d’Outre-mer sont plutôt plus féminisées que la moyenne. Ainsi la Guyane se classe en deuxième position avec 33,3% de femmes têtes de liste. Mais La Réunion se classe lanterne rouge, à égalité avec la Corse.

Voici les résultats des régions de métropole et des régions et collectivités uniques des Outre-mer (avec les statistiques de FranceTvInfo pour la métropole et de La1ere.fr pour les Outre-mer).

image

Archives

Instagram

Guadeloupe 2017