Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

L’EI sanctifie l’apologie du viol

Le New York Times – Par Rukmini Callimachi Août, 2015

Revendication du Coran à l’appui, l’État islamique codifie l’esclavage sexuel dans les régions conquises de l’Irak et la Syrie, et en utilise la pratique comme un outil de recrutement.

Qadiya, Irak – Un moment avant de violer la jeune fille de 12 ans, le combattant de l’État islamique a pris le temps d’expliquer que ce qu’il allait faire n’était pas un péché. Parce que la jeune pré-adolescente pratique une religion autre que l’Islam, le Coran non seulement lui donne le droit de la violer, mais que cela est toléré et encouragé insiste-t-il.

Il a lié ses mains et il l’a bâillonnée. Puis il se mettra à genoux à côté du lit et se prosterna en prière avant de s’allonger sur elle.Quand ce fut fini, il se mit à prier, mélangeant ainsi viol et actes de dévotion religieuse.

«Je lui répétais, ça me fait mal – s’il vous plaît arrêtez », dit la jeune fille, dont le corps est si petit qu’un adulte pourrait lui encercler la taille avec ses deux mains. « Il m’a dit que selon l’islam, il est permis de violer un incroyant. Il a dit que par me violer, il se rapproche de Dieu », dit-elle dans une interview aux côtés de sa famille dans un camp de réfugiés, après s’être échappée de 11 mois de captivité.

Le viol systématique des femmes et des filles de la minorité religieuse Yézidie est devenu profondément lié à l’organisation et à la théologie radicale de l’État islamique puisque le groupe a annoncé qu’il restaurait l’esclavage en tant qu’institution. Les entrevues avec les 21 femmes et filles qui ont récemment échappé à l’Etat islamique, ainsi que l’examen des communications officielles du groupe, éclairent la façon dont la pratique a été inscrit dans les principes de base du groupe.

La traite des femmes et des filles Yézidies est une infrastructure persistante de l’EI, avec un réseau d’entrepôts où les victimes sont détenues, des salles d’exposition où elles sont inspectées, des salles de ventes et une flotte de bus dédié utilisés pour les transporter.

Marche aux esclaves

Un total de 5 270 Yézidis ont été enlevés l’année dernière, et au moins 3 144 sont toujours détenus, selon les dirigeants de la communauté. Pour y faire face, l’État islamique a développé une bureaucratie détaillée de l’esclavage sexuel, y compris les contrats de vente notariés par les tribunaux islamiques EI-RUN. Cette pratique est devenue un outil de recrutement mis en place pour attirer les hommes de sociétés musulmanes profondément conservatrices, où les rapports sexuels occasionnels sont tabous et le flirt interdit.

Un nombre croissant de mémos politiques internes et les discussions théologiques a établi les lignes directrices concernant l’esclavage, y compris un long manuel pratique délivré le mois dernier par le ministère de la recherche et de la fatwa de l’Etat islamique. À plusieurs reprises, la direction de l’EI a mis en lumière une lecture étroite et sélective du Coran et d’autres décrets religieux pour justifier non seulement la violence, mais aussi d’élever et de célébrer chaque agression sexuelle comme bénéfique spirituellement, voire même vertueuses.

« Chaque fois qu’il est venu de me violer, il priait», a déclaré F, une jeune fille de 15 ans qui a été capturée sur le Mont Sinjar il y’a un an et qui  a été vendue à un combattant irakien de 20 ans. Comme certaines personnes interrogées par le New York Times, elle a voulu être identifiée seulement par ses initiales, en raison de la honte associée au viol.

« Il me disait cela est ibadah, » dit-elle, en utilisant un terme de culte islamique au sens de l’Écriture.

« Il a dit que de me violer était sa prière à Dieu. Je lui ai dit, “Ce que vous me faites est mauvais, et ne va pas vous rapprocher de Dieu.» Et il a répondu : « Non,c’est permis. c’est halal », raconte l’adolescente qui a échappé de son rapt en avril dernier avec l’aide de passeurs, après avoir été réduite en esclavage pendant près de neuf mois.

En savoir plus…

Information

Cette entrée a été publiée le 17/08/2015 par dans Religion, Société, et est taguée , , , .

Archives

Instagram

Guadeloupe 2017