Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

« Ils ont tué mon frère »

image«Ils ont tué mon frère» : le témoignage poignant du frère de Pierre Cayet.

Pierre Cayet, 54 ans, est décédé après une altercation samedi avec des policiers au commissariat de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Selon la police, il a voulu s’en prendre à un des policiers « qui l’a repoussé avec la paume de la main », ce qui a provoqué sa chute. « Par malchance, il est tombé à la renverse et l’arrière de son crâne a heurté l’arrête du trottoir ».

Une version contestée par la famille de la victime qui est venue nous livrer son témoignage sur le plateau du Parisien.

Samedi, Pierre Cayet, 54 ans, partait avec sa compagne célébrer leurs fiançailles dans le Val-d’Oise quand il a été arrêté par des CRS lors d’un banal contrôle routier sur l’autoroute A1, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Il était 1 h 40. Deux heures quarante plus tard, alors qu’il était venu récupérer ses papiers d’identité au commissariat de Saint-Denis, une altercation éclatait avec un policier du commissariat de Saint-Denis.

Au cours de cette altercation, dont les circonstances demeurent troubles, cet habitant de Stains faisait une chute qui allait s’avérer mortelle. Pierre Cayet devait en effet décéder dans la nuit de samedi à dimanche des suites de ses blessures. Une enquête a immédiatement été confiée à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN). Sous le choc, le frère de la victime, Frantz Dendele, a tenu à témoigner dans le Parisien. Sa version, qui est celle de la compagne de la victime, présente au moment des faits, conteste celle livrée jusqu’à présent par les sources policières.

«Il est greffé d’un rein, invalide depuis des années, on aurait pu le menotter facilement»

Lire la suite : Le http://www.leparisien.fr/

Information

Cette entrée a été publiée le 01/05/2015 par dans Faits-divers, Société, et est taguée , , , , , , , .

Archives

Instagram

La Soufrière, Guadeloupe