Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

A découvrir lors de votre prochaine visite

Usine Bologne St Claude Gpe - dLa distillerie Bologne tire son nom des propriétaires de la sucrerie des 17ème et 18ème siècles. Mais peu de Guadeloupéen(e)s savent que le 26 mai 1830, Jean-Antoine Ame-Noël se rend acquéreur de la sucrerie. La particularité : il est originaire de Bouillante en Basse-Terre et il est le premier homme de couleur « libre de naissance » à devenir propriétaire d’un domaine aussi étendu (114 hectares) que l’est anciennement celui des De Bologne. Son activité est fleurissante jusqu’en 1848, date de l’abolition de l’esclavage : malgré ses tentatives pour organiser le travail libre sur l’habitation (il payait les esclaves), il croule sous de gros déficits. Il décède en 1850 et on l’enterre dans les jardins du domaine. Son tombeau y est toujours visible.

Monsieur de Saint-George

Monsieur de Saint-George

Ils connaissent davantage Joseph Bologne de Saint-George, plus connu sous le nom de Chevalier de Saint-George ou, plus simplement, Saint-George, né en Guadeloupe à Baillif vers1747, décédé à Paris le 12 juin 1799. Homme remarquable, il était escrimeurmilitairemusicien (violoniste, compositeur, chef d’orchestre). 

Ecouter les oeuvres du Chevalier de Saint-George ici

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Information

Cette entrée a été publiée le 22/06/2014 par dans Histoire, et est taguée , , .

Archives

Instagram

La Soufrière, Guadeloupe