Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

Jean-Ronald d’Haïti : Le procès

Millau : on connait les dates et le lieu du procès du meurtre de Jean-Ronald

http://www.midilibre.fr

Après de longs mois d’investigations, le procès du meurtre de Jean-Ronald, décédé de plusieurs coups de couteau en mai 2010 à Millau, va enfin avoir lieu. Celui-ci débutera le 29 septembre prochain devant la cour d’Assise de l’Aveyron. Le palais de justice de la préfecture sera spécialement réaménagé pour l’occasion.

C’est officiel, on connaît enfin les dates et le lieu du procès du meurtre de Jean-Ronald d’Haïti. Celui-ci se déroulera bien devant la cour d’Assises de l’Aveyron, à partir du 29 septembre prochain pour se conclure deux mois plus tard, aux alentours du 28 novembre.

Au total, 18 des 24 mis en examen dans cette affaire rejoindront le banc des accusés, les autres – essentiellement des mineurs au moment des faits – ayant bénéficié d’un non-lieu. Ils y seront jugés pour assassinat, tentative d’assassinat et violences aggravées.

Au vu du caractère hors-norme du dossier et du nombre d’accusés, de nombreuses pistes de lieu situé sur le territoire du chef-lieu du département avaient été envisagées pour délocaliser le procès. Or, aucune n’a donné satisfaction à la justice, laquelle a décidé de finalement l’organiser au palais de Justice de Rodez, ce qui ne se fera pas sans de nombreux réaménagements des locaux.

Pour mémoire, Jean-Ronald est décédé dans la nuit du 8 mai 2010 à l’issue d’une expédition punitive menée dans un appartement de la Place Foch. Tué de plusieurs coups de couteau, il était âgé de 21 ans et faisait partie de la petite communauté antillaise installée dans le centre ancien de Millau. Le soir du drame, deux autres personnes et amies de la victime avaient également été blessés par ce groupe d’assaillants ultraviolents et visiblement revanchards.

Après de longs mois d’investigations particulièrement coûteuses, les magistrats sont arrivés à « figer » les positions des nombreux protagonistes dans l’appartement, le soir du drame. Ils ont également acquis la certitude qu' »une rivalité interethnique, avec plusieurs altercations entre les Antillais et les Maghrébins de Millau, sur fond de rivalité amoureuse pour les uns, de concurrence sur trafic de stupéfiants pour d’autres » est à l’origine du drame.

Aujourd’hui, la tenue de ce procès est très attendue par les proches de la victime, mais aussi par l’ensemble des habitants de la cité gantière. Tous attendent des réponses et notamment la manifestation de la vérité quant à l’identité de l’auteur des coups mortels.

Plus d’informations à lire dans notre édition d’aujourd’hui mardi.
 

Information

Cette entrée a été publiée le 15/05/2014 par dans Faits-divers, Société, et est taguée , .

Archives

Instagram

Guadeloupe 2017