Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

Voir l’interview de M. François Hollande sur sa politique Outre-mer

Temps forts de l’intervention
Source : http://www.la1ere.fr

Décret carburants
« Ce que veulent les ultramarins c’est payer les carburants comme ailleurs, comme en métropole (…) C’est vrai qu’il y a une pression des pétroliers. Je fais en sorte qu’ils puissent arriver à une solution de compromis qui ne soit pas au détriment des gérants de stations service. Ce compromis, j’ai bon espoir qu’il sortira après la concertation, à la fin du mois. »
Vie chère
« Cela fait partie des grandes revendications des ultramarins depuis des années.
Je ne lâcherai pas cette affaire. Outre-mer, c’est déjà très difficile d’avoir un travail (…) S’il y a un prix plus élevé de certains produits, ce n’est pas acceptable. »

Emplois d’avenir
« Je suis conscient de la situation du chômage en Outre-mer et particulièrement du chômage des jeunes. Les emplois d’avenir, c’est une réponse, c’est pas la seule (…) Je regarde si on ne peut pas dans la même enveloppe améliorer le financement des emplois d’avenir Outre-mer, c’est-à-dire avoir une participation un peu plus forte de l’Etat, mais avec peut-être moins d’emplois qui seront proposés. »

Pacte de responsabilité
« Je suis prêt à avoir un volet spécifique pour l’Outre-mer. La baisse des charges existe déjà pour les Outre-mer. »

Transition énergétique
« L’Outre-mer doit être regardé comme un atout considérable pour la France (…)Nous pouvons faire de l’Outre-mer l’avant-garde de la transition énergétique. Ce sera d’ailleurs dans la loi qui va être présentée sur la transition énergétique l’une de nos priorités. L’outre-mer va inventer les sources d’énergies de demain. »

Les investissements chinois en Polynésie
« Il faut aller chercher des investissements extérieurs. En Polynésie, comme dans l’hexagone. A condition qu’il y ait un contrôle sur la localisation des productions (…) Si des investisseurs asiatiques veulent venir (en Polynésie) pour développer des investissements touristiques, ils sont les bienvenus, mais toujours avec un certain nombre de règles et de conditions. »

Plateau continental
« La France veut faire valoir ses droits. Saint-Pierre et Miquelon est un territoire français et a donc vocation a avoir son propre plateau continental.  Ce sont les règles du droit international. (…) Par rapport à nos amis canadiens qui nous contestent un certain nombre de limites, il y aura un dossier qui va être déposé en avril devant la commission des limites du plateau continental. »
Délinquance et insécurité
« Ce qui me préoccupe, c’est la délinquance et l’insécurité Outre-mer et notamment les crimes qui s’accumulent aux Antilles. C’est une agression contre la République et le vivre ensemble. C’est pour ça que j’ai demandé qu’on renforce les moyens de la gendarmerie et de la zone de police. »

Mayotte
« Mayotte, nous avons accéléré le processus de départementalisation. Nous allons faire un pacte pour l’avenir de Mayotte, la stratégie pour Mayotte. C’est une population qui est en forte augmentation…Les routes, les écoles, les collèges…la remise à niveau des prestations…On ne pourra pas tout régler, je préfère le dire franchement. Parce que quand il y a autant de difficultés, il faut agir par étapes. »

Nouvelle-Calédonie
« Je suis engagé par ce que mes prédécesseurs, à juste raison, ont décidé. L’accord de Nouméa, rien que l’accord de Nouméa, tout l’accord de Nouméa. Je ne suis lié que par cet accord. Après, si un consensus se dégage pour l’appliquer, je regarderai le consensus qui sera né des élections provinciales du mois mai. »

Prochain déplacement ?
« La Nouvelle-Calédonie. A l’occasion du G20 en Australie. Je pense que ce sera un très beau déplacement.
J’ai reçu les élus de Wallis et Futuna ici à l’Elysée. Ils m’ont dit qu’il n’y avait pas eu de président de la République, depuis Valery Giscard d’Estaing, c’est un argument que j’ai entendu. »

Archives

Instagram

Guadeloupe 2017