Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

Hommage

Nelson-MandelaJe suis né libre

« Je ne suis pas né avec une faim de liberté. Je suis né libre – libre de toutes les façons que je pouvais connaître. Libre de courir dans les champs près de la hutte de ma mère, libre de nager dans le ruisseau clair qui traversait mon village, libre de faire griller du maïs sous les étoiles et de monter sur le dos large des bœufs au pas lent (…) Ce n’est que lorsque j’ai appris que la liberté de mon enfance n’était qu’une illusion, qu’on m’avait déjà pris ma liberté, que j’ai commencé à avoir faim d’elle. »(Autobiographie)

 

Mon idéal le plus cher

– « J’ai lutté contre la domination blanche et j’ai lutté contre la domination noire. Mon idéal le plus cher a été celui d’une société libre et démocratique dans laquelle tous vivraient en harmonie avec des chances égales. J’espère vivre assez longtemps pour l’atteindre. Mais si cela est nécessaire, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir. »(1964, présentant sa défense lors du procès de Rivonia, qui allait le condamner à la prison à vie)

 

Libérer à la fois l’opprimé et l’oppresseur

– « Je savais parfaitement que l’oppresseur doit être libéré tout comme l’opprimé. Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de sa haine, il est enfermé derrière les barreaux de ses préjugés et de l’étroitesse d’esprit. (…) Quand j’ai franchi les portes de la prison, telle était ma mission: libérer à la fois l’opprimé et l’oppresseur. »(Autobiographie)

 

Le sourire aux lèvres

– « Toutes les composantes de la nation travaillent à construire notre pays et à en faire un miracle. C’est ce qui me fait espérer quand je vais me coucher. Je ne doute pas un seul instant que lorsque j’entrerai dans l’éternité, j’aurai le sourire aux lèvres. »(1997, réflexion sur les réalisations accomplies depuis la fin de l’apartheid)

Information

Cette entrée a été publiée le 06/12/2013 par dans Politique, Société, et est taguée .

Archives

Instagram

Guadeloupe 2017