Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

« Enculé de Nègre. »

Oui, vous avez bien lu.

C’est par ces mots que Nicolas Bedos termine son article sur http://www.marianne.net.

Je ne connais pas cette personne, je ne sais pas ce qu’elle fait mais à la lecture de cet article, je n’y trouve aucun talent, aucun sens et l’indolence dont soi-disant font preuve les Nègres (de Guadeloupe ?), il a du se l’appliquer à lui-même : est-il payé pour écrire cela ?

Quels français se permettrait-on d’insulter ainsi ?

Enculé de Nègre… Remplaçons Nègre par, je ne sais pas moi…, Juif par exemple. Si à la fin d’un article publié sur le net, je me permettais ainsi d’insulter ne serait-ce qu’un juif en y ajoutant quelques « idées reçues » que mon intelligence ne me permets pas de rappeler ici, que dirait-on ? Que m’arriverait-il ? Que se passerait-il pour l’association ?

Le fait est que JAMAIS je ne me permettrais d’agir ainsi, d’insulter, de mépriser. Ce n’est pas mon éducation, ce n’est pas ce que mes Aînés m’ont transmis, ce n’est ce que l’Ecole m’a appris, ce n’est pas moi… et j’en suis fière. Et Le COLLECTIFDOM, lors des combats, a toujours été aux côtés de ceux qui en avaient besoin, de tous les français, quelques soient leur ethnie ou leur religion.

Je ne comprends pas qu’un journal comme Marianne puisse cautionner de tels propos en les publiant. Je ne comprends pas que les associations ne réagissent pas. Je ne comprends pas que d’insulter les Nègres soit si banal et ne coûte que… 6000€  de condamnation !

Le fruit est vraiment tombé loin de l’arbre.

Pour Le Collectifdom
Régine Privat, la Négresse Susceptible*

*C’est bien connu, les Nègres sont susceptibles… On se demande vraiment pourquoi d’ailleurs !

 Article à lire ici

Information

Cette entrée a été publiée le 16/12/2012 par dans Société, et est taguée .

Pages et Articles Phares

32 phrases et préjugés que les Noirs ne veulent plus entendre
Jean-Ronald d'Haïti - Assassiné à Millau,  le verdict
La « Rame des Champions »
L'indemnisation des "propriétaires" d'esclaves en Angleterre
L'EI sanctifie l'apologie du viol
Entreprendre Outre-mer : deuxième édition le 23 janvier 2016
La "liberté forcée" des Africains engagés aux Antilles-Guyane, après l’esclavage
Nombre record de 45 meurtres en Guadeloupe et à Saint-Martin en 2015
LE DERNIER CRI DE L’INNOCENCE ET DU DÉSESPOIR
Affaire Chaulet à Basse-Terre : que s'est-il passé ?

Archives

Instagram

Il n’y a ici aucune image Instagram.

%d blogueurs aiment cette page :