Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

Meurtre de Jean-Ronald : deux suspects interpellés

Nous sommes très nombreux à avoir été à la fois attristés et choqués par cet assassinat sauvage. Le jeune Jean-Ronald d’Haïti, mort pour rien (un jeune de plus !) lâchement agressé chez lui par 19 personnes « sur fond de rivalités entre groupes communautaires »  nous dit-on. 

En attendant, c’est encore un frère, un fils, un ami qui a perdu la vie chez lui où il se croyait en sécurité.
Le racisme de cette affaire doit être combattu comme tous les autres. Si ses assassins avaient appartenu à une autre communauté que celle impliquée dans cet assassinat, se serait-on contenté de cette excuse « communautaire » ?
 

R.Privat-Collectifdom 

Jean-Ronald d'Haïti

 Un dernier hommage à Jean-Ronald  

******************************************************************************************* 

 

Meurtre de Jean-Ronald : deux suspects interpellésF.C.
Un mois jour pour jour après l’opération commando qui a coûté la vie à un jeune Millavois de 21 ans, d’origine antillaise dans un appartement de Millau, les enquêteurs du SRPJ de Toulouse viennent de frapper fort en mettant un terme à la cavale de deux suspects qui pourraient avoir eu un rôle important lors de l’agression. Il s’agirait, selon nos informations, de deux frères qui faisaient l’objet d’un mandat d’arrêt depuis le crime de Jean-Ronald d’Haïti, mortellement blessé de deux coups de couteau dans la nuit du 8 au 9 mai.

Bien connus des services de justice, ces deux hommes demeurant Millau ont été interpellés hier, à Montpellier, et présentés en fin de journée au juge d’instruction en charge de l’enquête. Pour l’heure, peu d’informations ont filtré hier soir. 

En revanche, les deux hommes pourraient être à l’origine de l’expédition punitive menée au domicile de la victime. Ce soir-là, vers 23 heures, dix-neuf personnes cagoulées et armées s’étaient engouffrées dans cet immeuble de la place Foch, laissant un mort et quatre blessés derrière eux. 

Depuis cette flambée de violence née sur fond de rivalités entre groupes communautaires, le SRPJ de Toulouse a procédé à l’interpellation de huit agresseurs présumés, aussitôt mis en examen pour « assassinat, tentative d’assassinat, complicité d’assassinat et violence volontaire en réunion avec armes et préméditation ». L’enquête, qui n’est pas bouclée, pourrait aboutir à d’autres arrestations dans les jours à venir. 

En attendant, loin de toute cette agitation judiciaire, les proches de la victime sont toujours sous le choc. Hier soir, ils se sont à nouveau rassemblés devant l’immeuble de « Scra » pour lui rendre hommage, un mois après son décès tragique.  

Jérémy BEAUBET
http://www.midilibre.com/
*******************************************************************************************
http://www.lepost.fr/

Dans la nuit du 8 au 9 mai, vers 23 heures, une vingtaine d’individus, cagoulés et armés, avaient pénétré dans l’appartement de Jean-Ronald, 21 ans, dans le centre-ville de Millau, dans l’Aveyron. 

Jean-Ronald avait été mortellement poignardé de deux coups de couteau par les membres de ce commando. 

Quatre autres personnes qui se trouvaient chez la victime avaient été également blessées. 

Dans le cadre de l’enquête sur ce meurtre, les policiers du SRPJ de Toulouse ont interpellé, lundi, à Millau, deux frères, qui faisaient l’objet d’un mandat d’arrêt depuis le meurtre de Jean-Ronald. 

Selon Midi Libre, ces deux frères, connus des services de police, pourraient être à l’origine de l’expédition punitive de début mai. 

Lundi, les deux suspects ont été présentés au juge d’instruction chargé de l’enquête. 

Depuis la mort de Jean-Ronald, huit agresseurs présumés ont déjà été mis en examen pour « assassinat, tentative d’assassinat complicité d’assassinat et violence volontaire en réunion avec armes et préméditation ». 

Source Midi Libre
 

******************************************************************************************* 

Meurtre de Millau. 3 suspects arrêtés 

Meurtre de Millau. 3 suspects arrêtés
  

//

Hier matin à Montpellier, le service régional de police judiciaire a arrêté trois hommes activement recherchés dans l’affaire du meurtre de Millau. Ces trois suspects ont été placés en détention, à Villeneuve-lès-Maguelone, sur réquisition du parquet. On se rappelle que début mai, le jeune Jean Ronald 21 ans, d’origine antillaise, était tombé entre les mains d’une horde sauvage. Alors qu’il regardait la télé chez lui, place Foch, avec quatre amis, le groupe d’agresseurs avait bondi dans son domicile s’en prenant très violemment au jeune homme à coups de batte de base-ball et de poings américains. Un des amis de Ronald était assommé par la porte d’entrée, un autre sautait par la fenêtre… l’un se cassait la jambe. Le jeune homme était ensuite « achevé » de plusieurs coups de couteau. Pour les enquêteurs, l’affaire évoquait un règlement de compte entre bandes rivales. Dettes d’argent, différend sur une livraison de drogue ? Les policiers creusaient dans diverses directions, leur ténacité aura finalement payé. Depuis ces faits dramatiques, le corps de la victime a été inhumé aux Antilles (la mairie de Millau a pris en charge le transport du corps du malheureux, dont la famille est modeste), mais ce meurtre, jusque-là non élucidé, constituait un événement particulièrement traumatisant pour la cité du gant. 

http://www.ladepeche.fr/ 

//

Jean Ronald, 21 ans, tué chez lui, par une bande armée: deux nouvelles interpellations

Avatar
Par tian
le 09/06/2010 à 07:34, vu 8061 fois, 40 nombre de réactions
Info d'un posteur invité par la rédaction Le Post.

// 

 

Dans la nuit du 8 au 9 mai, vers 23 heures, une vingtaine d’individus, cagoulés et armés, avaient pénétré dans l’appartement de Jean-Ronald, 21 ans, dans le centre-ville de Millau, dans l’Aveyron. 

Jean-Ronald avait été mortellement poignardé de deux coups de couteau par les membres de ce commando. 

Quatre autres personnes qui se trouvaient chez la victime avaient été également blessées. 

Dans le cadre de l’enquête sur ce meurtre, les policiers du SRPJ de Toulouse ont interpellé, lundi, à Millau, deux frères, qui faisaient l’objet d’un mandat d’arrêt depuis le meurtre de Jean-Ronald. 

Selon Midi Libre, ces deux frères, connus des services de police, pourraient être à l’origine de l’expédition punitive de début mai. 

Lundi, les deux suspects ont été présentés au juge d’instruction chargé de l’enquête. 

Depuis la mort de Jean-Ronald, huit agresseurs présumés ont déjà été mis en examen pour « assassinat, tentative d’assassinat complicité d’assassinat et violence volontaire en réunion avec armes et préméditation ». 

Agrandir le plan 

(Source: Midi Libre)

Information

Cette entrée a été publiée le 09/06/2010 par dans Faits-divers, et est taguée , , , , .

Archives

Instagram

Guadeloupe 2017