Collectifdom-Le Blog

Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais

Réferendum sur la burqa

Mme Rama Yade secrétaire d’État aux Sports dans l’émission « Face aux chrétiens » organisée par le quotidien La Croix et la radio RCF a dit ce qu’elle avait sur le cœur concernant le projet de loi sur l’interdiction du voile intégral. Elle préconise de procéder à un référendum en cas de problèmes juridiques.

Je ne comprends pas les tergiversations concernant ce problème de voile intégral :
si avoir le visage totalement couvert pose des raisons de sécurité, si le port de ce voile est un outil de pression exercé par le conjoint, s’il enfreint  les règles de promotion de l’égalité homme-femme et bafoue les principes de laïcité et même si cela concerne 2 personnes (on ne légifère pas en fonction du nombre présupposé de contrevenants)  il faut l’interdire, point.

En revanche, cela doit s’appliquer à tous : j’ai entendu dans les médias, que « cela ne concernerait pas les princesses saoudiennes sur les Champs-Élysées« . De qui se moque-t-on ? Quand une non-musulmane se rend dans un pays où le port du voile est obligatoire, dans l’avion et avant même qu’il ne se pose, elle doit mettre son voile  sans distinguo. Elle doit respecter les lois du pays dans lequel elle se rend. Ces « princesses » devront respecter la loi.

La France est un pays qui à composantes multiples issues de tous les continents : enfants issus aussi bien d’Europe que des anciennes colonies françaises et des départements d’Outre-mer.Ces français ne le sont pas par hasard !

Si cette richesse est indéniable, chaque composante ne peut par contre, imposer aux autres qui de ses traditions, qui de ses habitudes, qui de sa religion. La loi s’impose à tous et nous devons tous la vivre ensemble.

Le débat sur l’identité nationale n’était pas le bon car, l’identité nationale est multiple et n’existe pas.
Le vrai débat aurait été : comment vivre ensemble et construire la France de demain ?

On aurait parlé  et on aurait profité pour aborder le problème du racisme (de tous les racismes) qui est justement ce qui empêche de légiférer sans crainte. Tant que ce problème de racisme ne sera pas reconnu et combattu comme il se doit en France, on ne pourra rien faire : à partir du moment où des personnalités se permettent des saillies racistes sans être sanctionnées, rien ne pourra changer en France. Et tant que l’on ne reconnaîtra pas la souffrance de ceux qui vivent le racisme en leur disant « mais vous en êtes sûr(e) ? », on n’arrivera à rien.

Une chose est sûre, chacun doit faire des efforts  au départ : ceux qui se sentent français de plein droit et ceux qui doivent accepter leur nationalité française sans complexe dans le  pays qui est le leur. Discutez avec des français d’origine espagnole, portugaise ou italienne sur leur arrivée en France, vous seriez étonnés.

Kathryn Clare

Information

Cette entrée a été publiée le 28/05/2010 par dans Politique, et est taguée , , , , , , .

Archives

Instagram

Guadeloupe 2017