Dans une vidéo, l’ex-président du Sénégal Abdoulaye Wade fustige son successeur, désigné comme « descendant d’esclaves ». « On serait dans d’autres situations, je l’aurai vendu en tant qu’esclave », dit-il de l’actuel chef de l’Etat Macky Sall.

Le premier président du Sénégal, Léopold Sédar Senghor (1906 – 2001), poète humaniste et chantre du mouvement de la négritude fondé par Aimé Césaire, doit actuellement se retourner dans sa tombe.

Dans une vidéo postée sur le site d’informations Seneuweb.com, l’ex-président du Sénégal Abdoulaye Wade s’en prend très violemment à son successeur, Macky Sall. « C’est un descendant d’esclaves. Les villageois l’ont sorti de là-bas. Il n’était pas sorcier, mais ses parents étaient anthropophages », dit l’ancien président, apparemment très satisfait de sa prestation.

« Propriétaires de la famille de Macky Sall »
« Ceux qui sont propriétaires de la famille de Macky Sall sont toujours là, vivants. Il sait que c’est leur esclave. Je le dis et je l’assume parce qu’on ne peut pas toujours cacher les vérités », poursuit Abdoulaye Wade lors d’une intervention à la réunion de son parti, filmée le 24 janvier.

Et l’ex-président de conclure : « vous pouvez accepter vous les Sénégalais qu’il soit au dessus de vous, mais moi, jamais je n’accepterai que Macky Sall soit au dessus de moi. Jamais mon fils Karim n’acceptera que Macky Sall soit au dessus de lui. » « On serait dans d’autres situations, je l’aurai vendu en tant qu’esclave », précise-t-il en langue Wolof selon Seneweb.

Source

g

Une URGENCE partagée : comprendre et réduire la pollution plastique pour une planète préservée
90% des plastiques présents en mer proviennent des continents… aucun océan n’est préservé par la présence massive de plastiques (8 à 10 millions de tonnes déversées par an, plusieurs centaines de millions de tonnes identifiées comme à la surface d’un océan)…ces plastiques véhiculent des perturbateurs endocriniens, métaux lourds et autres polluants, et sont autant de pièges de biodiversité pour les poissons, mammifères marins et oiseaux qui les avalent.

image

Alors que la France accueille la conférence sur le climat ParisClimat2015, générant une mobilisation nationale et internationale pour l’environnement, il est grand temps de COMPRENDRE, d’EXPLIQUER et d’AGIR.

C’est pourquoi Expédition 7e Continent, œuvre pour un océan préservé en 2015 par 2 expéditions combinant des savoirs-faire scientifiques, pédagogiques, médiatiques structurées autour d’un engagement commun par l’action, du 15 mai au 15 Juin 2015 en Atlantique Nord et Décembre 2015 / Janvier 2016 en Atlantique Sud.

C’est possible de tout nettoyer ?
L’idée d’un aspirateur sous forme de drone marin a déjà été imaginée par des étudiants en design de Valenciennes (Nord). Objectif : repêcher les plastiques grâce à un engin de 5 m de haut et 3,6 m de diamètre. Le projet est resté, pour le moment, au stade de l’utopie.

Plus improbable, le cabinet d’architectes néerlandais WHIM travaille à la construction d’une île à partir de la récupération des déchets. Ayant d’abord imaginé ce territoire au beau milieu du Pacifique, les spécialistes de WHIM planchent désormais sur la construction d’îlots en bordure des villes comme à Rotterdam (Pays-Bas), à l’embouchure de la Meuse.

Plus récemment, une initiative d’un jeune homme de 19 ans, Boyan Slat, a permis d’explorer une nouvelle piste. Il propose de capter les déchets grâce à des barrages flottants auto-alimentés par le soleil et la houle de l’océan.

Son projet serait même rentable car le recyclage des matières plastiques récupérées pourrait rapporter, selon son équipe, 500 millions de dollars.

Pourquoi personne ne fait rien ?
La récupération de ces déchets s’avère complexe pour plusieurs raisons. D’une part, leur taille réduite et la profondeur où ils se situent nécessitent des investissements techniques importants. De plus, les moyens utilisés pour collecter ces résidus microscopiques risquent de menacer la faune et la flore marine, sans oublier que le coût d’une telle opération pourrait s’avérer particulièrement élevé. Des questions se posent également sur la durabilité d’un tel nettoyage.

Enfin, les opérations sont aussi complexifiées en raison de l’éloignement des gyres, situés dans les eaux internationales. Entre la distance et l’impossibilité de pointer un responsable direct du phénomène, rien ne pousse les Etats à trouver des solutions politiques à cette problématique écologique.

C’est vraiment incroyable !

Guadeloupe, Martinique, Réunion* et Guyane sont des départements à majorité catholique : j’aimerais savoir comment on va leur imposer d’appliquer ce texte et qui va arbitrer ?

S’occuper de l’éducation, de la santé, de la sécurité, du chômage dans les outre-mers me paraît être un peu plus préoccupant et important que de diviser avec des questions religieuses, qui, pour ces trois départements, ne posent pas de problème.

Quand on vit dans un endroit où sa religion est en minorité et bien on s’adapte : on à 25 jours de congés payés et jusqu’à 15 RTT à poser pour s’absenter.

Et pour Mayotte, devenir un département français obligeait à l’acceptation de lois et de règlements. Qu’on ne me fasse pas croire qu’ils leur est soudainement devenu impossible de pratiquer leur religion et de suivre leurs coutumes.

Encore une fois : la religion, c’est à la maison !

Ne brisons pas ce vrai modèle de vie ensemble qui existe dans les outre-mers par des revendications religieuses. Si cette élue ps ne sait pas de quoi s’occuper, on a des dossiers à lui transmettre.

Loi Macron

*Les principales religions pratiquées à La Réunion sont le christianisme (85 %, essentiellement catholique romain, mais aussi protestant), l’hindouisme (7 %), l’islam (2 %) et le bouddhisme. La religion juive et la communauté bahá’ie sont très minoritaires.

……………………………………………………………………………………………

Loi Macron : et si la fin du ramadan devenait férié dans les DOM ?

L’amendement est passé quasi inaperçu le 14 février, dans un hémicycle presque vide. En six minutes trente, les députés ont voté un texte présenté par l’élue PS Ericka Bareigts permettant aux départements ultramarins de remplacer cinq jours fériés catholiques par d’autres journées chômées, raconte ce lundi matin Le Parisien. Et ces nouvelles journées chômées devront tenir compte «des spécificités culturelles, religieuses, et historiques» propre à chaque territoire.
Compliqué à mettre en place en pratique.

La fin du ramadan (l’Aïd-el-Fitr) ou encore la Divali (fête des lumières hindoue) pourrait ainsi devenir fériée dans les départements d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Mayotte ou la Réunion). « En théorie, ce n’est pas une mauvaise idée, observe Odon Vallet, historien auteur de Dieu et les religions en 101 questions-réponses, interrogé par Le Parisien. Cela serait assez logique de rendre l’Aïd férié à Mayotte où la majorité des Français est musulmane.» Mais, en pratique, les choses s’annoncent plus compliquées, comme en avait fait le constat la commission Stasi qui s’était déjà penché sur la question il y a 10 ans. « C’est impossible de satisfaire tout le monde », estime Odon Vallet, toujours dans Le Parisien.
L’amendement peut encore être modifié ou retoqué par les Sénateurs ou le Conseil constitutionnel.
F.P.  –  20 minutes 

«La guerre a à peine commencé»

L’organisation islamiste des shebab a publié une vidéo dans laquelle elle appelle à mener des attaques en France, en Grande-Bretagne, au Canada et aux Etats-Unis.

Le ministre américain de la Sécurité intérieure Jeh Johnson a appelé les consommateurs à la prudence dimanche, après des menaces d’attaques jihadistes dans les centres commerciaux occidentaux, en particulier à Paris, Londres, au Canada et aux Etats-Unis.

L’organisation islamiste des shebab, branche d’al-Qaïda en Somalie, a diffusé une vidéo dans laquelle elle appelle à conduire des attaques similaires à celle du «Mall Westgate» à Nairobi, au Kenya, qui avait fait 67 morts et plus de 175 blessés en septembre 2013, selon SITE.

«Les attaques vont continuer»

«La guerre a à peine commencé», a déclaré le porte-parole des shebab, dans une vidéo diffusée sur internet et publiée par SITE, le centre américain de surveillance des sites islamistes. «Westgate est juste une goutte dans l’océan (…) les attaques vont continuer», a menacé Ali Mahmoud Ragi.

A la fin de la vidéo de 66 minutes, en versions anglaise et arabe, un individu masqué appelle à s’attaquer aux centres commerciaux occidentaux, en mentionnant spécifiquement le gigantesque «Mall of America» du Minnesota (nord) ou encore le Forum des Halles à Paris et la galerie marchande des Quatre Temps à La Défense.

Forum des Halles et des Quatre Temps à Paris

«Et si une attaque se produisait au Mall of America au Minnesota? Ou dans le West Edmonton Mall au Canada? Ou à Londres sur Oxford Street? (…) ou dans n’importe quel des centaines de magasins juifs Westfield?», a déclaré le militant masqué. Sur l’écran, dans son dos, s’affichaient en outre les noms des centres commerciaux parisiens du Forum des Halles et des Quatre Temps.

Une quarantaine de secondes sur une heure de vidéo sont consacrées à ces menaces, le reste concerne la tuerie et le siège de plusieurs jours au «Mall Westgate» de Nairobi, dont les auteurs de la vidéo font leur présentation à la manière d’un documentaire. SITE estime que la vidéo ressemble à celles publiées précédemment par les shebab.

Une compétition entre groupes terroristes, selon le ministre

Le ministre américain Jeh Johnson a dit suspecter les organisations jihadistes «d’être en compétition pour attirer l’attention, réunir des fonds et des recrues».

«L’Etat islamique (EI) a reçu beaucoup d’attention» récemment, a déclaré le ministre sur CNN, suggérant que l’Aqpa (Al-Qaïda dans la péninsule arabique) ou les shebab pourraient vouloir regagner du terrain médiatique.
Une «nouvelle phase»

«Nous sommes dans une nouvelle phase dans laquelle ces organisations s’appuient de plus en plus sur des acteurs indépendants pour les inspirer, les attirer à leur cause et pour conduire leurs propres attaques».

Le ministre américain s’est dit «très préoccupé par la menace potentielle» que représentent ces loups solitaires ici. «On l’a vu en Europe, on l’a vu au Canada», a-t-il indiqué, en référence aux récents attentats de Paris, Copenhague et Ottawa.

Appel à la prudence

Interrogé sur la menace explicite contre le «Mall of America», présenté comme le plus gros du monde avec 40 millions de visiteurs par an, il a déclaré: «Quiconque prévoit d’aller au Mall of America aujourd’hui doit être très prudent».

Dans un communiqué, le «Mall of America» indique «prendre au sérieux toute menace potentielle et y répondre de manière appropriée». Il précise avoir mis en place des mesures de sécurité supplémentaires, «certaines seront remarquées par les visiteurs, d’autres pas», et suivre la situation avec l’aide des forces de l’ordre.

NSC, FBI et ministère de la sécurité

Interrogé par l’AFP, le Conseil national de la Sécurité (NSC) s’est dit informé de «l’appel des shebab à des attaques du style de Westgate contre les centres commerciaux à travers le monde, y compris aux Etats-Unis». «La protection de la sécurité publique et de la sécurité nationale sont notre priorité», a expliqué Ned Price, porte-parole du NSC.

Le FBI, le ministère de la Sécurité intérieure et le NSC sont à l’oeuvre avec les autorités de chaque Etat et du secteur privé, y compris les propriétaires et gérants des centres commerciaux, «pour évaluer et empêcher ce type de menaces», selon un communiqué commun.
«Vigilance publique»

Le ministre Johnson a lui-même parlé de ce renforcement de la sécurité mais a souligné que «la vigilance publique, la conscience publique et la prudence publique sont particulièrement importantes dans des situations comme celles-ci».

«C’est l’environnement dans lequel nous nous trouvons, c’est surtout pour cette raison que j’ai besoin d’un budget», a-t-il ajouté, déplorant que le Congrès américain n’ait toujours pas renouvelé le budget de son ministère, qui expire normalement vendredi prochain. (afp)

Oui, la loi Macron tout le monde en parle mais y’a quoi dedans ?

Voilà de quoi éclairer votre lanterne….

image

image

Pour le projet de loi, c’est par ici.

image

On recherche la fine fleur du supporter de foot, anglais et raciste.

« We’re racist, we’re racist, we’re racist and that’s the way we like it, we like it, we like it… » 

Tous renseignements à transmettre à : customer.services@chelseafc.com

On recherche la fine fleur de l’entraineur de foot, italien et raciste.

« L’Italie n’a plus aucune dignité ou fierté parce que nous avons de trop nombreux étrangers jouant dans les championnats des moins de 20 ans: chez nos jeunes, il y a beaucoup trop de noirs ». Arrigo Sacchi.

Le foot est l’un des rares sport (le seul ?) à rassembler autant de crétins* sur les terrains, à ses abords et dans les gradins.

Exploit à souligner !

* à remplacer par le terme que vous voudrez…

imageQuelques mots pour ma soeur Joëlle Ursull

 » Ma soeur, car nous le sommes par nos parents qui ont souffert de l’esclavage, j’ai lu attentivement la lettre que tu as adressée au Président Hollande et il me vient ces quelques réflexions et une invitation.

Le constat est clair et me semble juste :

1) le Président Hollande, en déclarant le 27 janvier 2015, au mémorial de la Shoah, que « la Shoah est le plus grand crime le plus grand génocide jamais commis » hiérarchise les crimes contre l’Humanité et participe lui aussi à la concurrence des mémoires. C’est désolant et regrettable. Cela entretient chez nous le ressentiment et arme les extrémistes.

2) On parle plus des victimes de la Shoah que de celles de l’esclavage colonial et cela nous fait mal ?

Pourquoi ?

Peut-être parce que la Shoah s’est déroulée au milieu du 20e siècle et que le souvenir de ce génocide est encore prégnant en France ?
Peut-être parce qu’il existe toujours des survivants pour raconter Auschwitz ?

Peut-être parce qu‘Auschwitz est vivant, que l’on peut voir les valises, les cheveux, les jouets des personnes gazées et que nos moulins sont en ruine ?

Peut-être parce qu’aujourd’hui encore, on tue en France des Juifs parce qu’ils sont juifs et que certains trouvent cela plus ou moins normal et incitent à le faire ?

Peut-être que de ce fait, aujourd’hui, les Français d’origine juive ont peur d’être tués parce qu’ils sont juifs (les écoles, les synagogues sont protégées par l’armée !) ?

Peut-être aussi parce que, dans le ghetto de Varsovie, des Juifs marquaient et cachaient les noms de ceux qui allaient être éliminés, constituant ainsi les premiers éléments de la mémoire de ce génocide ?

Peut-être parce que les Juifs de France dès la fin de la guerre ont constitué les bases du mémorial de la Shoah à Paris, dans lequel les enfants de survivants venaient retrouver les traces de leurs parents ?

Peut-être parce que les Juifs de France se sont battus pendant 40 ans pour que la mémoire des victimes de la Shoah soit reconnue et honorée. En effet, cette mémoire est restée, jusqu’au procès
de Klaus Barbie le 11 mai 1987, refoulée, cachée, opprimée, par celle des résistants, la seule qui était à cette époque honorée.

Peut-être parce que nous sommes aujourd’hui plus de 120 millions de descendants d’esclaves (pour 15 millions d’Africains déportés aux Amériques) sur cette terre et qu’il n’y pas un seul survivant des chambres à gaz ?

Peut-être aussi parce que nous attendons (ou parfois, quémandons) de la reconnaissance de ceux que nous considérons inconsciemment toujours comme les maitres ?

Peut-être parce que nous ne considérons pas nos aïeux esclaves comme des parents qu’il faut absolument honorer. Combien de poèmes, de chansons leur avons-nous dédiés ? Combien de fois
nous disons qu’il faut laisser cette histoire derrière nous ? Ne disons-nous pas, en créole, Yè sé on kouyon, dèmen sé on tèbè ?

Peut-être parce que nous ne voyons pas nos aïeux esclaves dans nos vies de tous les jours, dans nos comportements, nos agissements, nos tempéraments ?

Peut-être parce que, de ce fait, nous tuons leur mémoire tous les jours ?

Peut-être parce que certains considèrent que nous sommes l’avenir du Monde ? Si cela est vrai, il n’y a qu’à attendre, les beaux jours arriveront ?

Peut-être parce que lorsqu’il y a des manifestations contre le racisme colonial, nous sommes aux abonnés absents, comme ce fut le cas le 30 novembre 2013, lors de la marche contre les paroles racistes anti-Taubira ?

Peut-être parce qu’il n’y a pas en Guadeloupe et en Martinique de jour pour les honorer ? En effet, les 22 et 27 mai sont toujours des jours de « commémoration de l’abolition de l’esclavage » et ne sont pas dédiés à la mémoire de nos aïeux victimes de l’esclavage !

Peut-être enfin parce que… les humains ne respectent pas ceux qui n’honorent pas leurs aïeux !

J’ai la certitude que l’issue est en nous. Elle est dans le regard que nous portons sur nos aïeux et de ce fait, sur nous-mêmes. Nous ne supportons que de les voir en combattants, alors qu’ils
étaient de simples gens, cherchant à vivre comme ils le pouvaient.

L’issue est de comprendre que nous sommes des enfants de survivants qu’il faut aimer pour ce qu’ils sont en particulier, pour la formidable énergie de vie qu’ils nous ont laissée et cela suffit…

Alors, ma soeur, je t‘invite à sortir de ta colère, car le chemin n’est pas l’autre, mais toi, moi, nous, nos aïeux .

Je t’invite à retrouver celle ou celui (peut être Marie-Ursule, esclave sur l’habitation Petite-Plaine, nommée Ursule après 1848) qui a su garder la vie pour que tu sois ce que tu es aujourd’hui, à l’aimer et à transmettre cette affection à ta descendance. Nous pouvons t’y aider !

Je sais que tu seras le 10 mai, journée commémorant l’abolition de l’esclavage, à l’inauguration du plus grand centre mondial dédié à la mémoire de la Traite négrière et de l’esclavage, le mémorial ACTe. Notre pays sera alors la capitale des descendants d’esclaves.

Je rêve que tu sois avec nous le 23 mai, le jour dédié à leur mémoire qui est la seule chose capable de nous réunir.

Je rêve que nous soyons des dizaines de milliers à Pointe — Pitre, à Fort-de-France et Paris, les 27, 22 et 23 mai pour les honorer, pou nou pé sa voyé Limyè ba yo !

Ce jour-là, avec toi, nous continuerons la marche vers notre émancipation !

Ce jour-là, nous serons respectés et nous n’aurons même pas besoin de demander des paroles bienveillantes ou compatissantes du Président de tous les Français. L’évidence s’imposera !

Très cordialement  »

Serge Romana
Président du CM98

image

LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE TOUS LES FRANCAIS

Par Joëlle URSULL

Vous avez osé, Mr Hollande, en 2015 au vu et au su de tous, insulter par omission des peuples, oui des peuples entiers. Lors de la commémoration du 70ème anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz, vous avez affirmé que : « LA SHOAH EST LE PLUS GRAND CRIME, LE PLUS GRAND GENOCIDE, JAMAIS COMMIS ».
Alors Mr le président je suis furieuse d’une telle déclaration. Car ou vous êtes inculte ou vous faites semblant de l’être……..

C’est ce genre d’hiérarchisation des horreurs de l’humanité, qui engendrent d’autres discriminations, toutes aussi pernicieuses. Voilà pourquoi de nos jours en France, si vous marchez sur le pied d’un juif, c’est une agression antisémite. Mais le tort fait aux autres (Noirs, Maghrébins etc.) c’est juste du racisme ordinaire. C’est à s’y perdre Mr le président. Alors comment expliquer le fait lorsque vos compatriotes noirs, arabes ou asiatiques sont agressés par des activistes d’extrême droite, il ne se trouve aucun homme politique pour le dénoncer autant que s’il s’agissait d’un acte antisémite ?

Et dans le dernier malheur ayant touché notre pays et fait 17 victimes, dont 4 juifs, l’attention du grand public n’est presqu’attirée, que sur ces 4 victimes. Rendre hommage à la mémoire de ces victimes et compatir à la douleur de leurs familles est un devoir noble qui nous incombe tous. Mais n’est ce pas excessif et discriminatoire, de vouloir inscrire l’histoire de la shoah à l’école, en oubliant les autres histoires comme celle de vos compatriotes descendants de millions de déportés africains ? Mon but ici n’étant pas de chercher à communautariser ni l’Histoire ni les Mémoires, ce qui serait la porte ouverte à une hiérarchisation victimaire. Car il n’y a pas de degrés dans l’horreur, ni de monopole de la souffrance. Aussi, comme l’histoire nous l’enseigne la Shoah et ses 6 millions d’innocents immolés, est une de ces taches indélébiles et inoubliables dans l’histoire de l’humanité. Mais force est de reconnaître aussi, que la dimension prise par la traite et l’esclavage dont ont été victimes les peuples noirs, dépasse en nombre de morts, en traitement des victimes déportées, en durée et en horreurs, tout ce qui l’avait précédée ou suivie.

La traite négrière, invention du monde arabo-musulman aura concerné près de 17 millions d’individus. Quant au commerce triangulaire – dont la France a une très grande responsabilité -, les historiens admettent qu’environ 11 millions d’Africains furent déportés dans le Nouveau Monde. Soit pour l’ensemble de ces déportations, 28 millions de malheureux ont été arrachés à leurs terres, pour subir les traitements les plus inhumains. Et que pour un captif, 3 à 4 autres furent décimés, du fait des guerres, des incendies de villages, de greniers et des épidémies résultant de ces horreurs. Les statistiques sur le nombre des morts (environ 80 millions), donnent le vertige.

Cette entreprise gigantesque, qui aurait pu conduire à la disparition totale des peuples noirs sur le continent africain, ne saurait être comparée à aucune autre dans l’histoire. Et aujourd’hui vos compatriotes descendants de ces horreurs, ont appris à panser leurs blessures dignement et en silence. Ils avancent sans courber le dos, la tête haute malgré tout ! Votre phrase est donc une offense pour tous ces peuples, une offense pour tous ces Noirs français et qui ont voté pour vous, moi la première (et je m’en mords les doigts)

…. Quant à Mme Christiane TAUBIRA, à quoi sert votre loi sur la traite négrière ? Votre silence me glace le sang ! Votre collègue ministre de l’Outre- mer G. Pau-Langevin est aussi muette que vous, encore plus muets, le sont nos présidents de régions et nos députés ultra-marins, c’est triste…….. Mr le président François HOLLANDE nous exigeons des excuses. Veuillez prendre connaissance du manifeste du « Collectif des Nègres Insoumis », pour vous rappeler certaines réalités de l’Histoire et rendez-vous aux prochaines élections !!!
.

JOELLE URSULL
Artiste guadeloupéenne et….. Française (uniquement sur papier sans doute) descendante d’esclaves africains et fière de l’être.

Politiques-Publiques.com

 

Mise à jour du 8 février 2015

Un succès pour la première journée du Salon de la Gastronomie Outre-mer. Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine. La première édition du Salon de la Gastronomie Outre-mer a attiré des centaines de personnes, ce samedi, porte de la Villette, à Paris. Elle a été inaugurée par le ministre de l’Agriculture et la maire de Paris, accompagnés par Babette de Rozières

image

En fin d’après-midi, le ministre de l’Agriculture a inauguré ce premier Salon de la Gastronomie des Outre-mer en compagnie de Babette de Rozières. « Ce salon doit être une vitrine pour l’agriculture et la gastronomie des Outre-mer, a déclaré Stéphane Le Foll. Nous devons valoriser ces territoires. »

A l’heure du bilan, Babette de Rozières est ravie. « Je savais qu’il y avait des attentes mais je ne m’attendais pas à ça. Ce n’est pas un plébiscite mais un ras-de-marée. Rendez-vous même heure, même endroit l’année prochaine ! »

Lire la suite ici

………………………………………………………………………………………………………….

image

Babette de Rozieres lance le premier salon de la Gastronomie des Outre-Mer, un rendez-vous à ne pas manquer du 1 au 9 février 2015 à la Porte de la Villette.

Pour promouvoir la cuisine des Outre-mer, Babette invite plus de 100 chefs, producteurs et artisans d’outre-mer à Paris, pour un salon grand public sous le signe des cuisines exotique, antillaise et créole. Célèbre chef de cuisine et animatrice d’émissions culinaires, Babette est la digne représentante de la Gastronomie des Outre-mer à Paris et en Métropole. Aussi, cette année, elle a décidé de mettre le patrimoine gastronomique des outre-mer.

Chaque journée sera consacrée à un pan de la cuisine :
Samedi 7 février : journée dédiée aux fruits exotiques
dimanche 8 février : journée dédiée aux boissons exotiques
lundi 9 février : journée dédiée aux légumes du pays, poissons et crustacés

  • Au programme du Salon de la Gastronomie des Outre-mer :
    entre 100 et 120 stands
    des espaces restaurants cuisine locale
    le restaurant gastronomique « La Case de Babette » de 130 m²
    un Espace Chefs pour les démonstrations et les concours
    un espace conférences
    un espace animations
    un espace « institutionnel » et tourisme
    Et pour soutenir le tout, Joël Robuchon sera le président d’honneur de cette 1ère édition, et viendra saluer la gastronomie des outre-mer.

Infos pratiques :
Site internet : Salon de la Gastronomie des Outre-mer
Du 7 au 9 février 2015
Lieu : Paris Event Center, Porte de la Villette, 75019 Paris
Horaires : 10h-23h samedi, 10h-19h dimanche et lundi
Tarif : 10€ tarif unique – réservation en ligne

 

Sortir à Paris

image

Vidéo – Dernier adieu à Clarissa Jean-Philippe en Martinique

Clarissa Jean-Philippe a été inhumée ce lundi (19 janvier) dans sa commune d’origine, Sainte-Marie. La policière municipale stagiaire a été tuée lors des attentats perpétrés il y a dix jours à Paris. Martinique 1ère vous fait vivre ces instants de recueillement sur ses antennes et son site internet.

image

Vidéo  - ultime adieu à Clarissa Jean-philippe

Vidéo – ultime adieu à Clarissa Jean-philippe

C’est sous la pluie que les élus martiniquais, quidams et membres des forces de polices se sont regroupés place Félix Lorne à Sainte-Marie, avant de rejoindre l’église Notre Dame de l’Assomption. Soixante bénévoles étaient présents pour porter les gerbes de fleurs venus de l’Hexagone et des départements français d’Amérique.

Video - Hommage à Clarissa Jean-Philippe

Video – Hommage à Clarissa Jean-Philippe

Une homélie très suivie
imageLa cérémonie s’est ouverte sur le chant joyeux d’une chorale, en présence de l’archevêque Monseigneur Méranville, des présidents de région Guyane et Guadeloupe, et de la ministre des Outremer, George Pau Langevin. L’émotion était palpable, ainsi que le recueillement, avec les yeux rougis pour certains. L’église était pleine, ainsi que le parvis et la salle paroissiale située en face, où un écran de télévision avait été installé. La famille de Clarissa Jean-Philippe ne possédant pas de caveau, son corps sera placé dans un caveau provisoire en attendant de remplir les formalités.

Entrer votre adresse e-mail

Follow Le Collectifdom-Blog on WordPress.com

Entrez votre adresse email

Catégories

mars 2015
L Ma Me J V S D
« fév    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 381 autres abonnés